IMG_0133

Bénévolat

bénévole d’accompagnement des personnes en fin de vie

Le bénévolat d’accompagnement est une expérience personnelle et collective enrichissante. Cet engagement n’est pas neutre. Etre bénévole, c’est s’engager dans la durée au sein de l’association, auprès des personnes gravement malades et/ou en fin de vie, et de leurs proches.
Le bénévole est témoin de leurs désirs et de leurs souffrances. Il respecte leur évolution et laisse les personnes libres dans leurs choix.

Le futur bénévole Jalmalv devra :
• participer à des journées de sensibilisation aux questions de la fin de vie,
• suivre la formation à l’accompagnement,
• effectuer deux stages pratiques en institution avec un tuteur,
• signer un engagement avec l’association.
Le délai entre le début de la formation et la signature de l’engagement est d’environ un an et demi. Ce temps permet la maturation des motivations et l’acquisition des repères nécessaires.

Il est demandé aux bénévoles de vivre leur engagement par :
• une présence régulière,
• l’obligation d’assister à un groupe de parole mensuel,
• la participation à des formations continues.

Le bénévole intervient selon les besoins évalués par les coordinateurs :
• en institution lorsqu’une convention est signée avec elle,
• à domicile, soit par le biais des équipes mobiles de soins palliatifs, soit à la suite d’une demande directe des familles et après un entretien d’évaluation avec un responsable de l’association.

l’accompagnement des personnes en deuil

Avant de s’engager dans cette activité, le bénévole doit avoir :
• une expérience d’accompagnement de personnes en fin de vie pendant au moins un an,
• un entretien avec le responsable de la commission deuil,
• un ensemble de formations spécifiques.

les formations assurées par Jalmalv

journées de sensibilisation
Cette formation est préalable à tout engagement au sein de l’association. Elle suscite la réflexion sur la fin de vie et permet l’échange. Elle s’adresse à tout public qui souhaite approfondir la problématique liée à la maladie grave, à la fin de vie, à la mort et au deuil.
Elle dure huit jours, à raison de deux jours consécutifs par mois pendant quatre mois. Elle est payante. Le coût est de 160 €.
A la fin de la sensibilisation, les participants ne sont pas encore engagés vis à vis de Jalmalv. Toute personne qui souhaite devenir bénévole aura un entretien de motivation avec un psychologue et une responsable des bénévoles.

formation à l’accompagnement
Les journées de sensibilisation sont suivies d’une formation spécifique qui permet de mesurer ce qu’implique la fonction de bénévole d’accompagnement Jalmalv et de s’approprier les outils nécessaires. Le coût est de 160 €, cette somme sera remboursée si la personne s’engage à devenir bénévole pendant un an minimum.
Après la formation théorique, deux stages auprès du malade sont obligatoires. Ils sont encadrés par un tuteur. Les frais de cette formation sont pris en charge par l’association si le stagiaire s’engage à faire de l’accompagnement pendant au moins un an.

formation continue et suivi
Le suivi des bénévoles est assuré par des groupes de parole mensuels obligatoires.
Les bénévoles d’accompagnement sont invités à participer à des formations continues qui sont organisées soit au niveau local, soit au niveau national par la Fédération Jalmalv. Elles permettent d’approfondir des thèmes tels que : « les transmissions écrites », « le soutien des familles », « le sentiment de culpabilité » ou « l’attachement dans l’accompagnement », « l’accompagnement des personnes atteintes par la maladie d’Alzheimer»…
Les intervenants sont des personnes ressource compétentes, médecins, psychologues ou autres, rémunérées par l’association.
JALMALV Strasbourg est officiellement organisme de formation (n° d’habilitation : 42 67 0227 867).